26 novembre 2009

Ma liste au Père Noël

J'ai été sage. Je vous jure.

Je songe donc très sérieusement à faire parvenir ma liste de souhaits au Père Noël cette année.

Sur celle-ci :

Enculée de Pierre Bisiou





Éloge de l’amour et de la sodomie, Enculée est un roman indécent et doux.

« Tu me parles : “Crois-tu que je suis normale ? Tu sais je crois que je
ne suis pas normale. Ce n’est pas sain d’aimer autant faire l’amour comme ça.
J’aime ça plus encore que par la voie normale. C’est pas normal, dis ?” J’ai
envie de te dire que je m’en fous. »

Les jeunes filles modernes n’ont rien perdu de leur grande fascination pour l’amour, bien au contraire, elles l’étendent à toutes pratiques généreuses en inversions, transgressions, passions coquines. Et celle-ci, l’amie du narrateur, n’y déroge pas qui, dans une nuit de tendresse, se donne à son amant par devant et par derrière en se faisant du bien. Mais pousser l’amour dans ses retranchements, c’est aussi prendre le risque de révéler une certaine aporie du charnel qui, sous la « philosophie dans le boudoir », laisse poindre la « fin d’une liaison ».

Arrangeant un vocabulaire sexuel, cru et réaliste, en phrases lentes promenées dans des paragraphes concis, se délassant de dialogues, Enculée fait de la pornographie un exercice grave et rêveur.




Et La Correction de Zénaide Constant




Série de corrections érotiques au sein du couvent Notre-Dame des Sept-Douleurs en compagnie de soeur Sibylline, de soeur Sévère de la Miséricorde et de soeur Amour de Jésus.

1 commentaires:

Tattoo a dit...

Eh oh, attention, si t'envoies ça au Père Noël, tu vas faire fondre le pôle Nord et précipiter la fonte des glaciers!