18 septembre 2007

Besoin de comprendre


Ce billet m’oblige à vous confier un de mes secrets les mieux gardés. Je suis abonnée au magazine Chatelaine (version anglaise). Bon, voilà, c’est dit. Pas très sexy, hein ?

Dans l’édition d’octobre le magazine révèle les résultats de leur Readers survey. Je suis un peu sous le choc. Du moins, déstabilisée

À la question : Avez-vous déjà trompé votre conjoint ? La moyenne canadienne de réponses positive est 18 % Jusque là, pas vraiment de quoi fouetter un chat. En fait, je m’attendais à un peu plus.

Le pourcentage de oui de toutes les provinces est compris entre 14% et 19%. Sauf le Québec qui fait bande à part avec un fracassant 27%

Je veux comprendre. En quoi sommes nous moins fidèles que le reste du pays ? Quel phénomène de société explique cet écart entre notre pourcentage de fidélité et celui des autres canadiens ? Nos liens historiques avec la France y serait-il pour quoi que ce soit ? Sommes nous simplement plus sincères dans les réponses du sondage ?

Allez ! Aidez-moi ! Donnez-moi vos pistes d’explications sur ce phénomène que j’ai envie de comprendre. Faisons un record de commentaires sur ce billet !

12 commentaires:

Kinky a dit...

Quoi ?
Vous êtes abonnée à ce truc et vous avez un plus petit quotient de bizarrerie que moi ???!!!

SexySoda a dit...

Incroyable n'est-ce pas ? ;o)

BigJ a dit...

Probablement que les québécois sont un peu libre sexuellement que les autres, moins de taboo, moins de censure, plus de plaisirs !!!

Et j'ai trop de fantasmes que je ne ferais pas subir à la mère de mes enfants... Difficile de concillier salope et maman dans un même tête, avec le/la même partenaire ;-)

Kinky a dit...

@ Sexysoda :
C'est un choc psychologique dur à avaler ;-)

@ Bigj
Pourquoi une femme ne pourrait-elle pas être mère et salope ?
Tes propos me semblent surgir d'un autre temps...

SexySoda a dit...

@Bigj: ça laisse entrevoir des possibilitées ;o)

@kinky : Une femme peut définitivement être mère et salope. C'est dans la tête de certains hommes que c'est difficilement concilliable. Peu parviennent à traiter la femme qu'ils aiment de chienne, Même dans le cadre d'un jeu bien défini.

Kinky a dit...

On est bien d'accord ;-)
Mais je trouve pour le moins étonnante(pour rester poli) cette idée selon laquelle il y aurait d'un côté la femme pure, que l'on épouse et baise bien sagement le samedi soir et de l'autre la "salope" que l'on baise comme une chienne mais qui n'est pas digne de porter ses enfants.

bigj a dit...

Y'a aussi l'enver de la médaille, la femme qui a de la difficulté à concillier les rôles de maman et de petite salope de service...

Je ne suis pas des temps anciens, je parle de faits vécus !

jfmopin a dit...

Il faut voir aussi ce qu'on entend par "tromper". Dans une émission très bas de gamme de la télé française, l'animateur demande souvent à ses invités "est-ce que sucer c'est tromper?". Dans de nombreux états américains, la fellation n'est pas considérée comme rapport sexuel (cf l'affaire Lewinsky). De nombreuses filles se disent vierges alors qu'elles se font joyeusement sodomiser... Et si on n'embrasse pas, est-ce tromper? Je pense simplement que les anglophones et les francophones ne mettent pas la même chose derrière le terme "tromper".

Caroline a dit...

Voici ma petite idée la dessus..plate mais c'est ce que je pense...

Les provinces anglophone se rapprochent beaucoup plus au états Américains.... Croyants a ne plus finir..les familles de 5 enfants, ne croyant pas au moyens de contraceptions... Le p'tit Jesus est encore très fort dans ses contrés lointaine de farmers!

:)

SexySoda a dit...

@jf: La piste du language est à considérer. J'ai songé à cette facette également mais ne l'ai pas investigué aussi profondément.

@caro: j'y ai pensé aussi. Ça expliquerait le faible pourcentage (14%) obtenues par les provinces des prairies. Mais l'explication ne tiens plus la route quand on pense à Toronto et Vanconver. Ils sont fort peuplés donc devraient annuler l'effet des "gentlemen farmer" dans ces provinces, non ? ;o)

BabS a dit...

Nous sommes probablement plus libres de notre sexualité que les anglophones du reste du pays et probabalement aussi plus francs dans nos réponses. Un mélange des deux t'en penses quoi??

SexySoda a dit...

Plus libérés de la fichue religion donc plus libre de notre sexualité, Peut-être. Plus francs, ça fait un peu prétentieux, non ? ;o)