18 juin 2007

Exaspération


La bêtise humaine me fait souvent lever les yeux au ciel. Les esprits fermés m’exaspèrent. Ça ne me choque pas. Ça me rend triste.

Lors d’une pause de mi-journée au boulot je discutais avec mes collègues de travail masculins de nos plans respectifs dans l’éventualité où nous gagnions un très gros montant d’argent à la loterie.

J’ai émis l’idée que l’un de mes plans serait d’ouvrir une boutique érotique qui a de la classe. Les sex-shops sont trop souvent remplis de farces et attrapes et de lingerie au goût douteux qui ridiculise le sexe plutôt que de le promouvoir. Ils manquent également à leur vocation d’éducation en n’embauchant pas que des gens ayant suivi des études sérieuses en sexologie.

S’en est suivi une discussion sur les différents sex-shops de la ville que ma curiosité m’a poussé à tous visiter au cours des dernières années,

Un collègue a crié haut et fort, qu’il n’avait jamais mis les pieds là. Qu’il ne manquerait jamais d’imagination au point de devoir visiter un sex-shop.


(Mega-soupir)

Je me suis contentée de répondre que ce n’était pas une question de manque d’imagination mais de s’ouvrir l’esprit aux différentes possibilités qui nous sont proposées.

Il n’y a rien à gagner à discuter avec ce genre de mec. C’est clair dans ma tête que la baise avec lui est d’un ennui mortel.

Je ne comprendrai jamais les mecs (loosers) qui (ont si peu confiance en eux qu’ils) se sentent menacés parce que leur compagne désire posséder un godemiché ou un vibrateur.

2 commentaires:

jfmopin a dit...

Les hommes sont ainsi: ils ont peur de perdre leur domination si les femmes s'aperçoivent qu'elles n'ont pas besoin d'eux pour avoir du plaisir. Pourtant l'Antiquité était une époque joyeuse où les femmes disposaient de toutes sortes de jouets (et les esclaves faisaient partie des objets). C'est le Christianisme qui a mis fin à tout ça...

Ordo a dit...

Je ne sais pas quel age a ton collègues, ni s'il a une vie conjugale épanouie, mais la visite d'un sex shop n'est en rien une honte et... comme toi je ne comprends pas vraiment pourquoi il refuse d'y mettre les pieds, même si bon... ce n'est pas vraiment le meilleur endroit pour trouver un petit coup de fouet pour ses ébats (quoique).

Ton sex shop idéal est un peu utopiste, mais l'idée est pas moins bonne. Quelqu'un qui puisse donner des conseils autres que concernant l'article X ou Y, ce serait super.